La fulgurante ascension de Benjamin Pagès l’arbitre audois de Villepinte

access_time Publié le 17/05/2021.

De Villepinte aux pelouses de l’Euro 2021, telle est la magnifique trajectoire de l’arbitre audois Benjamin Pagès.

Il aura gravi les échelons à la vitesse d’une course de Mbappé.
Il y aura donc un Audois lors de l’Euro 2021 de football (initialement programmé en 2020) mais il ne faudra pas aller le chercher dans les rangs de l’équipe de France.

Cet Audois-là fera partie du team des arbitres. Et c’est tout Villepinte qui est en joie car l’enfant du village et du club local Benjamin Pagès a été désigné pour officier lors de cette prestigieuse compétition européenne tout comme des officiels connus tels Clément Turpin, Stéphanie Trappart. Il vient d’être, en effet, désigné comme faisant partie du pool des arbitres assistants.

On n’est pas arbitre assistant par hasard. C’est un choix car le rôle est totalement spécifique.

Dans le cas de Benjamin Pagès, c’est une bifurcation assumée de bonne heure ( à 21 ans) et elle lui a permis de gravir régulièrement les échelons. C’est sous le maillot de l’AS Villepinte qu’il a pris le sifflet à l’âge de 15 ans.

Une vocation qui a fait de lui un arbitre de Ligue, chez les jeunes, dès ses 18 ans. Est-ce son échec pour l’obtention du statut de jeune arbitre fédéral en 2006, toujours est-il qu’en 2006, il a décidé de changer de projet et de spécialiser dans la fonction d’arbitre assistant.

Du National à l’Euro

Un choix pour le moins judicieux quand on jette un coup d’œil à son parcours qui a, alors, tout d’une fulgurante ascension. Candidat fédéral en 2011, Benjamin Pagès va rapidement monter l’escalier de la promotion : National en 2012, Ligue 2 en 2015, Ligue 1 deux ans plus tard et, cerise sur le gâteau, arbitre assistant international en 2018.

De quoi rendre particulièrement fiers ceux qui, au sein de la Commission Départementale des Arbitres, ont participé à sa formation dès son plus jeune âge en 2002. On pense bien sûr à Amar Akli, Joseph Jorge ou encore Francis Gibert.

Avec le soutien de sa famille, le travail et la volonté de réussir on payé. C’est ce que doivent penser ses proches et amis quand ils le voient officier lors des rencontres de Ligue 1 comme, il n’y a pas si longtemps, à l’occasion du Trophée des Champions qui opposait le Paris Saint-Germain à l’Olympique de Marseille.

S’il a atteint les sommets en matière d’arbitrage et sera sous les feux des projecteurs, en juin, lors de l’Euro, Benjamin Pagès n’en oublie pas pour autant d’où il vient et le rôle d’exemple qu’il peut revêtir auprès des jeunes.

Créer des vocations pour juste parler de l’arbitrage est quelque chose qu’il aime faire auprès des jeunes des clubs de l’Aude ou d’ailleurs. Et c’est tout à son honneur.

Sport

Les résultats sports du week-end

Les clubs audois ont connu des fortunes diverses, passage en ...
Sport

Bienvenue en direct (LIVE) du Parc des Sports et de l’Amitié. Score final : 9-11

Narbonne / Montauban le 10/09/2021 à partir de 19h00, n&rsqu ...
Sport

Rugby Pro D2, 1re journée : Carcassonne OK, Narbonne KO

Les deux clubs phares du rugby audois ont connu des fortunes ...
Sport

Pro D2 : le rugby audois reprend à domicile !

Carcassonne et Narbonne attaquent leur saison dès demain à 1 ...