La clientèle étrangère a répondu présent cet été dans l’Aude

access_time Publié le 29/11/2022.

Le rapport de l’ADT sur les flux touristiques audois permettait de mettre en exergue certaines particularités. Ainsi, si on constate un net regain d’intérêt de la clientèle étrangère, les mois de septembre et octobre ont également été plébiscités par les touristes.

Alors qu’une vague de froid arrive sur le département, les chaleurs estivales et automnales ont quant-à-elles contribué à l’allongement de la période de vacances ou de séjours dans notre département. Dans son rapport, l’agence de développement touristique de l’Aude dressait un bilan de la situation de juillet/août et septembre/octobre.

Premier point constaté, l’été fut bien meilleur que celui de 2021 d’un point de vue du tourisme et de son économie. Le département de l’Aude affiche une progression globale sur l’été de 12% en nombre de nuitées par rapport à 2021, avec 8 736 000 nuitées en 2022, contre 7 799 000 en 2021.

Ainsi, sur ces 8 736 000 nuitées, 2 797 000 sont issues de touristes étrangers. Une augmentation significative de +54% par rapport à 2021, qui a permis de dépasser les chiffres d’avant-crise (+9% par rapport à 2019). Une tendance qui exprime le réel engouement de cette clientèle pour la destination Aude.

Les étrangers aiment l’Aude

Une donnée attire notamment l’attention, le retour massif de la clientèle britannique (première clientèle européenne d’avant-crise) qui en un an a bondi de 203%, avec 386 426 nuitées soit une part de 14% de la totalité. Toujours loin derrière les touristes allemands avec 501 023 nuitées enregistrées (+24% sur un an) mais mieux que les Belges qui complètent le podium, avec 369 905 nuitées (+16% sur un an mais +23% depuis 2019).

Mention honorable également pour les Hollandais avec 280 696 nuitées (+40% sur un an), les Espagnols (256 000, +55% sur un an) ou encore les Suisses, avec 128 165 nuitées (27% de plus sur un an, mais +70% depuis 2019).

Si on compare à 2019, l’année 2022 est quasi stable avec +2% des nuitées touristiques, -1% pour la clientèle française et +8% pour la clientèle étrangère. La destination, pour l’été 2022 retrouve une situation quasi équivalente à celle d’avant-crise, en grande partie grâce aux touristes étrangers.

Septembre et octobre, nouveaux enjeux touristiques

L’hôtellerie audoise a connu une véritable hausse en septembre 2022 par rapport à l’année passée. Un taux d’ocupation de 72,4% en 2022 contre 61,6% en 2021. Une augmentation en octobre qui fut moins marquée, avec 61,7% d’occupation en 2022, contre 59,3% en 2021.

En septembre, les chiffres sont particulièrement évocateurs, avec un prix moyen par chambre de 88,9€ et une évolution positive de 10,5% par rapport à l’année passée. Un revenu par chambre disponible (RevPAR) de 64,3€, soit une augmentation de 30% par rapport à 2021.

En octobre, une légère hausse est toutefois constatée. Un prix moyen par chambre de 81,7€, soit 6,2% de plus par rapport à 2021. Le revenu par chambre disponible de 50,4€, en évolution positive de 10,6%.

L’excursionnisme, nouvelle tendance

On pourrait définir l’excursionnisme comme du tourisme sur une seule journée, sans dormir à l’hôtel. Une nouvelle tendance à prendre en compte et un enjeu économique qui compte.

Dans la préfecture audoise, si le nombre de nuitées à Carcassonne n’a pas beaucoup évolué sur un an (253 813, +2%), l’excursionnisme a quant-à-lui fait plus que doubler, avec 926 650 unités comptabilisées en septembre, soit +126% par rapport à 2021. La Cité de Carcassonne (ph. L’Echo) a enregistré une hausse de fréquentation de +25% (176 000 visiteurs au total) sur cette période.

De même, si le mois d’octobre fut moins chargé en nuitées par rapport à 2021 (198 580, -5%), les « excursionnistes » eux s’évaluaient toujours à 526 375, soit +47%. Le centre-ville carcassonnais a même enregistré une hausse de flux de 94%, soit 23 717 visiteurs en totalité au mois d’octobre.

Le littoral audois moins concerné

Du côté de Narbonne, en se rapprochant de la côte, si on constate un maintien du nombre de nuitées au mois de septembre (266 451, +3% sur un an), le nombre d’excursionnistes lui grimpe en flèche avec 1 302 752 recencés, soit +60% par rapport à septembre 2021.

Et un mois d’octobre également bien moins animé, à l’instar de l’arrière-pays (-7% de nuitées par rapport à l’année passée, 176 845). Cependant, là où Carcassonne tirait son épingle du jeu avec les excursions, le littoral semble boudé durant l’automne.

Le nombre d’excursions sur Narbonne s’est stabilisé (686 070, -1%) malgré une augmentation globale en cœur de ville avec 81 621 visiteurs en octobre 2022, soit +8%. Un comportement des flux qui s’explique en partie par une fin d’été qui coïncide avec l’éloignement des plages et de la chaleur.

Économie

Narbonne : le réseau Initiative organisait sa cérémonie de remise de chèques

C’est au sein de la Chambre du Commerce et de l’ ...
Économie

Enseignement supérieur : une enquête pour évaluer les besoins des entreprises

Carcassonne Agglo et la Ville réalisent jusqu’au 2 fév ...
Économie

L’Adie Occitanie et la CCI de l’Aude signent une convention en faveur des entrepreneurs

L’Adie Occitanie et la CCI Aude allient leurs compétences af ...
Économie

2023, année record d’inflation ?

Avec la nouvelle année, de nouvelles perspectives s’ou ...