La Blanquette de Limoux est peut-être le vin effervescent le plus ancien au monde

access_time Publié le 18/11/2022.

Son origine remonte au 16e siècle avec la production en 1531 du premier vin effervescent par les moines de l’abbaye de Saint-Hilaire. Depuis, la Blanquette de Limoux a conquis ses lettres de noblesse avec une qualité qui n’a cessé de s’affirmer au fil des ans.

La période des fêtes approche et peut-être vous aurez l’occasion de déguster et d’apprécier, pour vos repas de fin d’année, une Blanquette de Limoux, un vin effervescent d’appellation d’origine contrôlée, produit dans le département de l’Aude.

Situé à 25 km au sud de Carcassonne, autour de la commune de Limoux, à l’extrémité ouest du vignoble languedocien, le terroir de la Blanquette de Limoux se situe à la croisée de diverses influences, en particulier climatiques où se côtoient l’air méditerranéen mais également océanique et pyrénéen favorables au développement de différents cépages.

Sur un terrain argilo-calcaire et caillouteux, le terroir de l’appellation qui couvre 7 800 hectares, dont 1 420 plantés, est très homogène. Il s’étend sur 41 communes. Il produit donc la Blanquette mais aussi un autre vin effervescent, le Crémant de Limoux, et un vin tranquille, le Limoux.

Une histoire grecque à l’origine

Environ 40 000 hectolitres sont produits chaque année sur la zone d’appellation. Les premières vignes ont été introduites dans le Limouxin par les Grecs au Vème siècle avant JC. C’est en 1531 que le premier vin effervescent est produit par des moines de l’abbaye Saint Hilaire.

En 1938, le Languedoc obtient ses premières AOC. Ce sont la Blanquette de Limoux et la Blanquette méthode ancestrale. L’histoire rapporte qu’entre 1819 et 1826, le troisième président des Etats-Unis, Thomas Jefferson, passa commande de près de 600 bouteilles de Blanquette de Limoux.

La réglementation mentionne que le mauzac doit être présent à au moins 90% dans les assemblages, complété par du chardonnay ou du chenin et vendangé à la main. Elle précise également que la Blanquette de Limoux, à la robe jaune pâle, au nez subtil et vif et à la bulle fine, peut exister en différentes versions.

Dans le respect de la tradition

Idéalement servie autour de 6 ou 7°C, les vins bruts peuvent par exemple accompagner des plats salés et des fromages, tandis que les cuvées marquées « demi-sec » sont plutôt destinés aux desserts, fruits… La Blanquette de Limoux est vinifiée selon la méthode dite traditionnelle.

Lors du pressurage des raisins, les premiers jus sont recueillis pour former les têtes de cuvées. Après une première fermentation dite alcoolique « classique », vient l’assemblage puis on provoque une seconde fermentation en bouteille en ajoutant une liqueur de tirage qui est à l’origine des bulles.

Le vin peut ainsi prendre mousse pendant que les bouteilles reposent sur lie pendant neuf mois, durant lesquels le dépôt qui subsiste est ramené chaque jour vers le goulot par remuage. On procède ensuite au dégagement pour expulser le dépôt avant de boucher les bouteilles d’un liège définitif.

Idéal pendant les fêtes

En parallèle de la vinification effectuée selon la méthode traditionnelle, il existe la méthode ancestrale. Elle est entièrement naturelle. Seuls entrent en compte le sucre contenu dans le mauzac vendangé et les conditions climatiques.

Les moûts fermentent d’abord jusqu’à l’obtention d’un vin titrant entre 5 et 6° d’alcool. Celui-ci est ensuite mis en bouteille au mois de mars au moment de la vieille lune, c’est-à-dire la lune descendante. Dans le secret des caves, le vin prend alors mousse et atteint finalement les 6 ou 7° d’alcool.

Ajoutons que chaque année pour le weekend des Rameaux, est organisé l’événement « Toques et Clochers ». Le samedi, le programme est très festif, avec des concerts, des dégustations, des expositions organisés chaque année dans un village sur l’aire d’appellation.

Le dimanche, place à la vente aux enchères de fûts d’AOC Limoux. C’est la deuxième vente aux enchères la plus importante en France après celle des Hospices de Beaune. Le résultat des ventes permet de rénover le clocher d’un des villages de l’aire d’appellation. La journée prend fin autour d’un grand banquet signé par un chef étoilé.

Économie

Carca Agglo : l’appel à projets pour les quartiers prioritaires est lancé

C’est au siège de Carcassonne Agglo, en présence notamment d ...
Économie

Après Port-La Nouvelle, un deuxième parc éolien flottant sera désigné en 2023

Trois zones sont en balance pour la création d’un seco ...
Économie

CDA : l’industrie audoise a de beaux jours devant elle

Un des fleurons de l’industrie régionale se situe à Na ...
Économie

Narbonnais : des formations gratuites dans le numérique proposées par l’Agglo

Un bilan individualisé est offert aux 100 premières TPE du t ...