La Bateauthèque offre une seconde vie aux embarcations sur l’étang de Bages

access_time Publié le 30/05/2024.

Seuls adhérents sachant naviguer peuvent emprunter les bateaux à voile © La Bateauthèque de Bages.

Alors que coulent dans les ports des centaines de bateaux abandonnées, des bénévoles passionnés leur offre une seconde vie pour naviguer en père peinard sur la grand mare de Bages-Sigean. Le principe de la Bateauthèque est simple comme un coup de rame : récupérer de petits embarcations inutilisées pour les mettre à disposition de ses adhérents pour la modique somme de 40 € par an, 80 € pour une famille(1). “Que vous soyez cinq ou que vous soyez dix, on s’en fiche. Et on ne compte pas les chromosomes”, s’amuse l’aimable président et fondateur de cette association, Pierre-Christophe Adrian.

Bateau, mon amour

Une broutille pour les adhérents comparée aux tarifs de location pour la moindre embarcation, mais une manne financière unique pour l’association qui ne touche aucune subvention. Elle sert à financer le nécessaire entretien de sa flotte de vieilles coques décaties. Un mélange bigarré – kayaks, planches à voile, dériveurs, catamarans – récupéré au gré des dons d’anciens propriétaires trop amourachés d’elles pour les voir couler ou prendre désespérément la poussière dans un garage.

“Je ne peux pas le jeter”

“Beaucoup viennent en nous disant : “c’est le bateau de mon grand-père ; je ne peux pas le jeter, je ne peux pas le vendre, reprenez-le, s’il vous plaît, offrez-lui une seconde vie. Et c’est très joli parce que tous les bateaux, du coup, ont une histoire.”

Pierre-Christophe Adrian, président et fondateur de la Bateauthèque © C. Durand.

L’une d’elles trône en reine sur les étagères de la Bateauthèque, rayon “souvenirs émouvants”. “Un jour, un monsieur anglais qui habitait en face, un prof d’Oxford, plus de 80 ans qui avait été conseiller de la Reine, vient nous voir et nous dit, les larmes aux yeux : “Je ne peux plus voir le bateau de ma fille. Elle a eu un accident de voiture, elle ne peut plus faire de voile. Je ne peux plus voir ce bateau dans le garage. Faites quelque chose”, explique Pierre-Christophe, un brin ému en se remémorant l’acquisition de ce beau catamaran. Suite à ça, l’homme venait voir “au moins une fois par an” voguer son bateau sur l’étang. Il est mort l’an dernier.

“Je suis allé voir les oiseaux en kayak”

Les 230 adhérents peuvent ainsi venir quand bon leur semble emprunter l’une des ces embarcations chargées d’histoire pour partir explorer l’étang et sa richesse parfois dénigrée. “Ce n’est pas évident à découvrir. On n’est pas sur les routes touristiques, ce n’est pas les Maldives, ce n’est pas du sable blanc, c’est de la vase”, reconnaît Pierre-Christophe. Une mine d’or pour qui sait regarder.

Entre Narbonne et Sigean, cet étang constitue une étendue lagunaire protégée de 5 500 ha composée de paysages atypiques et peuplée d’oiseaux sublimes, comme en témoigne Loïc, 58 ans, revenant d’une sortie solo en kayak. “Je suis allé voir les jeunes oiseaux, j’ai vu des bébés cigognes avec les adultes, les nids, plein de poissons, des aigrettes, des hérons cendrées… On a vraiment une belle diversité”, s’enthousiasme cet habitant de Bages, adhérent des premiers jours.

Des kayaks sont disponibles pour partir naviguer © La Bateauthèque.

Le milieu de l’étang se révèle un biotope particulièrement préservé mais d’une grande fragilité. Alimenté par la Berre d’un côté et par le Canelou qui apporte l’eau de la Robine, l’étang voit varier constamment, en fonction de la saison, la salinité de ses eaux. Pour ceux qui souhaiteraient l’explorer par les eaux, les embarcations les attendent sur les rayons de la Bateauthèque. Plus de 700 sorties ont été comptabilisées l’an passé. Attention toutefois, prévient Pierre-Christophe, “on prête les bateaux à voile seulement aux gens autonomes en voile”. Les autres devront ramer.

Cyril Durand

(1) Adhésion découverte (valide 1 fois) : 15 € (journée individuelle) ou 40 € (journée groupe, 3 à 8 personnes). Adhésion annuelle : 40 € individuelle ; 80 € groupe. La Bateauthèque est un club d’échange et de prêt. Elle n’organise pas d’activités encadrées. Elle s’adresse exclusivement à des personnes adultes sachant nager, navigant sous leur propre responsabilité.

Contact : Bateauthèque de Bages, tél. 06 80 02 39 84 ; mail : contact@bateautheque.net.

Photo principale : © La Bateauthèque de Bages.

Le spectacle "L'Antre de feu" de la cie Les Yeux dans le rêve à Toulouse fin 2023 © © Emmanuel Grimault.
Culture & loisirs

Grand Narbonne : des sorties en pagaille pour le week-end des 22 et 23 juin

On oublie la politique le temps d'un week-end ? Pas sûr, mai ...
illustration
Culture & loisirs

Carcassonne : tout le programme de la Fête de la musique 2024

Ce vendredi 21 juin, la ville célèbre la 43e édition de la F ...
Fête de la musique © Ville de Narbonne.
Culture & loisirs

Narbonne : le programme complet de la Fête de la musique 2024

Concerts et festivités en tout genre sont attendus pour la 4 ...
Kollision Course en 2023 © Michel Corbière.
Culture & loisirs

Narbonne : Kollision Course, le groupe rock aux multiples influences

Le groupe narbonnais se produit gratuitement en concert jeud ...