In and Out et le Chiffre de la semaine

access_time Publié le 17/03/2023.

In and out et le chiffre de la semaine logo

In : Jade a été retrouvée, la Carcassonnaise était portée disparue depuis une semaine

La lycéenne de 16 ans n’avait plus donné signe de vie depuis le mardi 7 mars. Elle a pu regagner son domicile dimanche dernier. Tout avait commencé par une dispute au sein de la famille. La jeune fille carcassonnaise s’était alors enfuie et avait fugué en compagnie de son petit ami de 21 ans, rencontré quelques semaines plus tôt. Le lendemain dans la soirée, sa mère Sandrine, alertait les services de police.

C’est grâce à la géolocalisation de son téléphone que l’enquête des officiers a pu faire mouche. Elle a ainsi été localisée par trois fois dans trois endroits différents, à Carcassonne dans la zone de Salvaza, à Narbonne chez son copain puis à Agde dans l’Hérault. Heureusement, une histoire qui finit bien pour la famille.

Out : des impacts de balle sur le mur d’une école à Lézignan

Lundi matin, deux impacts ont été découverts sur le mur d’une école maternelle située à Lézignan-Corbières. C’est la directrice de l’établissement scolaire qui a fait cette improbable découverte. Une arme de gros calibre aurait été utilisée au vu de la taille des impacts retrouvés. Le procureur de la République de Narbonne Eric Camous a indiqué à l’AFP que deux personnes avaient été interpellées, ces dernières étaient domiciliées dans la trajectoire possible de l’arme.

L’enquête menée par la gendarmerie a permis d’établir que les coups de feu ont été tirés depuis l’extérieur de l’école au cours du week-end. Une cellule d’écoute a été mise en place pour rassurer parents, enfants et le personnel de l’école. Une enquête a été ouverte pour dégradation de biens d’utilité publique par moyen dangereux et mise en danger de la vie d’autrui.

Le chiffre de la semaine : 1,2

Comme le nombre en million, de tonnes de produits toxiques toujours ensevelis dans la mine de Salsigne depuis les années 1990. Fermée en 2004, la mine de Salsigne est “une des plus grandes décharges chimiques du monde”, selon Frédéric Ogé, spécialiste de la pollution des sols au CNRS et qui vit à Conques-sur-Orbiel, à proximité du site.

1,2 million de tonnes de produits toxiques enfouis dans 15 millions de tonnes de tout-venant. Des métaux lourds qui se répandent par ruissellement dans les eaux souterraines. Ainsi, un arrêté préfectoral interdit toujours la baignade dans les cours d’eau, la consommation des animaux chassés et pêchés, ainsi que des fruits et légumes produits localement.

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité.

Actualités

Béziers : uniforme scolaire, « avec ma nouvelle tenue, j’ai l’impression d’aller à l’école de Harry Potter »

Ce mercredi 21 février, le Palais des Congrès de Béziers a a ...
Actualités

Eaux minérales : la pureté des sources, entre scandale et risque sanitaire ?

Scandale annoncé dans le secteur des eaux minérales, avec de ...
Actualités

« Narbonne dans le zig et… le zag »

Sortir à Paris et tous les bons plans dans la capitale : en ...
Actualités

Aude : Renfe lance des forfaits train, hôtel et loisirs pour découvrir l’Espagne

Renfe, le principal opérateur ferroviaire espagnol, révoluti ...