Guerre en Ukraine : le « bal diplomatique » se poursuit à l’est

access_time Publié le 22/03/2023.

Guerre : la diplomatie reste un atout Chine

Même en pleine guerre, la diplomatie reste un atout capital pour parvenir à trouver une issue au conflit. Mais elle permet également de mettre en exergue les rivalités géopolitiques, notamment en Extrême-Orient.

Déjà plus d’un an d’un conflit qui a entraîné la mort de plusieurs dizaines de milliers de personnes de part et d’autre. Alors que la ville de Bakhmout est aujourd’hui l’épicentre d’un conflit meurtrier, en coulisses, les différents camps ont chacun trouvé leur soutien, même si la Chine évoque sa « neutralité ».

Hasard du calendrier – ou pas – , les dirigeants chinois et japonais ont choisi le même moment pour se déplacer en Europe de l’est. Alors que Xi Jinping (ph. wikimédia) le président chinois récemment réélu, est venu à Moscou (arrivée le 20 mars) pour rencontrer le président Vladimir Poutine et apporter la proposition d’un plan de paix, Volodymyr Zelensky accueillait à Kiev le Premier ministre japonais Fumio Kishiha (arrivée le 21 mars).

Une illustration de la rivalité sino-japonaise qui elle aussi ne fait que s’accroître en Asie. Et une puissance chinoise qui affiche de plus en plus ses ambitions dans le Pacifique, à commencer par Taïwan, considéré comme une région chinoise à part entière aux yeux de Pékin. Le Japon, allié des Occidentaux et partenaire de l’Otan, fait office de premier rempart pour « contenir » les velléités de l’empire du Milieu.

La « crise des sous-marins » survenue en 2021, lorsque l’Australie avait rompu unilatéralement un accord d’achat de sous-marins français pour une valeur de 56 milliards d’euros, intervenait directement dans le cadre de l’Aukus.

L’Aukus, un pacte de coopération militaire tripartite entre l’Austalie, les Etats-Unis et le Royaume-Uni, dont le rôle n’est autre que le renforcement de la présence militaire occidentale dans le Pacifique, vise, sans nommer expressément la Chine, à répondre à toute forme de crise qui pourrait survenir dans la région.

Ainsi, par leur présence diplomatique ces jours-ci en Ukraine et en Russie, Japon et Chine rappellent que l’Extrême-Orient entend bien jouer un rôle dans la résolution de ce conflit, dont la portée n’est plus seulement européenne.

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité ou notre page Facebook.

Le musée de Spi-K-Tri © Cyril Durand.
Actualités

Ferrals-des-Corbières : une nuit dans le musée le plus barré du département

Le Spi-K-Tri street art universe propose un demi-tarif à l'o ...
Olivia Ruiz allume le chaudron à Carcassonne, jeudi 16 mai 2024 © Paris 2024 / Guillaume Ruchaud / SIPA PRESS.
Actualités

Aude : la flamme olympique embrase le département sur son passage

Le département a accueilli, ce jeudi 16 mai, la flamme olymp ...
Actualités

Carcassonne : le chemin de ronde de la Cité médiévale bientôt accessible au public

Les visiteurs pourront faire le tour complet de la Cité médi ...
Parcours de la flamme olympique à Carcassonne jeudi 16 mai © DR.
Actualités

Carcassonne : circulation et stationnement perturbés sur le parcours de la flamme

La flamme olympique parcourra l'Aude suivant un itinéraire a ...