Eric Massot : « Je dis merci aux détracteurs »

access_time Publié le 27/09/2023.

Le comédien Eric Massot, installé dans l’Aude, a été bien malgré lui au centre d’une polémique aussi stérile qu’inutile. Il était le coq de la cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde de rugby. Il revient sur cette expérience aux côtés de Jean Dujardin – qu’il a retrouvé à cette occasion – et sur les critiques.

Comment vous êtes-vous retrouvé à être un acteur majeur de la cérémonie d’ouverture ?

C’est Olivier, l’un des organisateurs et auteur de la cérémonie qui a dit à Jean Dujardin : «mais on l’a ton coq», il m’avait vu sur scène et c’est un personnage que je faisais déjà il y a 20 ans.

Est-ce un héritage des Nous C Nous, troupe que vous avez formée avec Jean Dujardin et Bruno Salomone notamment ?

Oui et non, car je le faisais avant les Nous c Nous mais en répétant avec Jean, nous avons de suite retrouvé notre humour commun qui ne nous a jamais quittés.

Vous avez accepté de suite de jouer le coq, emblème de la France ?

Evidemment, de suite ça m’a fait rire. Tout en sachant que je n’allais pas faire une mascotte.

« Un spectacle rassembleur »

Comment avez-vous ressenti le Stade de France en direct ?

Chaud, bouillant, bienveillant. L’ambiance montait au fur et à mesure du spectacle, le public chantait. C’est un moment exceptionnel à vivre.

Vous attendiez-vous à une telle polémique ?

Oh non, du tout ! Nous étions dans l’euphorie. On ne pense pas aux critiques dans ces moments-là.

Trouvez-vous que cette cérémonie était franchouillarde, comme on a pu l’entendre ça et là ?

Représenter la France des années 50, dans un village fictif aux allureS de circus, avec acrobates, danseurs, comédiens… Représentants de la gastronomie , de la mode, de la parfumerie, de la photographie, de la chanson française, bénévoles de clubs de rugby… Tout cela dans un spectacle rassembleur n’est point « franchouillard « .

On vous a affublé du sobriquet de «l’homme coq». Est-ce que ça vous a blessé ?

C’est un compliment… Et je dis merci aux détracteurs, ils ont alimenté le « buzz ».

« C’était une très belle aventure »

Avec le recul, le referiez-vous ?

Evidemment !

Qu’avez-vous pensé de la réponse de Jean Dujardin ?

Il a répondu comme il est : avec une grande classe, et libre !

Vous a-t-il appelé depuis ?

Oui , et pas qu’une fois !

Vous chambre-t-on depuis, notamment à Gruissan ?

Ahahah, je vais voir, j’y retourne dimanche (1).

Au final, était-ce une belle aventure ?

Une très belle aventure, pour tous les participants, stars, figurants,et techniciens. Pendant les répétitions nous avons formé un groupe uni, digne d’une grande troupe de théatre …nous en sommes tous très fiers !

(1) Interview réalisée le 20 septembre.

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité, ainsi que notre page Facebook.
Le musée de Spi-K-Tri © Cyril Durand.
Actualités

Ferrals-des-Corbières : une nuit dans le musée le plus barré du département

Le Spi-K-Tri street art universe propose un demi-tarif à l'o ...
Olivia Ruiz allume le chaudron à Carcassonne, jeudi 16 mai 2024 © Paris 2024 / Guillaume Ruchaud / SIPA PRESS.
Actualités

Aude : la flamme olympique embrase le département sur son passage

Le département a accueilli, ce jeudi 16 mai, la flamme olymp ...
Actualités

Carcassonne : le chemin de ronde de la Cité médiévale bientôt accessible au public

Les visiteurs pourront faire le tour complet de la Cité médi ...
Parcours de la flamme olympique à Carcassonne jeudi 16 mai © DR.
Actualités

Carcassonne : circulation et stationnement perturbés sur le parcours de la flamme

La flamme olympique parcourra l'Aude suivant un itinéraire a ...