Elon Musk rachète Twitter pour 44 milliards de dollars

access_time Publié le 26/04/2022.

Le célèbre réseau social a annoncé avoir accepté l’offre de rachat proposé par Elon Musk. D’après le communiqué émis par l’entreprise Twitter, 100% des parts vont être rachetées par le géant américain, une opération estimée à 44 milliards de dollars.

Elon Musk, icône financière et médiatique, patron des sociétés Tesla et SpaceX, vient de faire une nouvelle acquisition qui fait grand bruit. L’homme dont la fortune personnelle est estimée à 269 milliards de dollars (selon le magazine Forbes) a racheté la plateforme sociale Twitter.

100% des parts du réseau social pour 54,20 dollars par action, dans le cadre d’une transaction évaluée à environ 44 milliards de dollars (soit 41 milliards d’euros). Très actif lui-même sur la plateforme avec ses 83 millions d’abonnés, le nouveau propriétaire entend plus que jamais continuer à « twitter ».

Celui que se sert presque tous les jours de son compte Twitter pour donner des nouvelles de ses entreprises, plaisanter ou créer des polémiques, entend réformer le réseau social avec une ligne de conduite : favoriser la liberté d’expression, qu’il juge encore bridée.

« Les politiques d’une plateforme de médias sociaux sont bonnes si les 10% les plus extrêmes à gauche et à droite sont également mécontents », estimait Elon Musk dans un tweet en anglais il y a quelques jours.

Un projet politique derrière ce rachat ?

Du côté des politiques américains, l’arrivée d’un « libertarien » aux commandes d’un des réseaux sociaux les plus influents inquiète. La Maison Blanche a refusé lundi de commenter le rachat, mais a déclaré que le président Joe Biden s’inquiète depuis longtemps du pouvoir des réseaux sociaux.

Son prédécesseur Barack Obama a également déclaré la semaine dernière que les réseaux sociaux constituaient un danger pour la démocratie. Beaucoup s’inquiètent à l’idée que Musk autorise certaines personnes bannies du réseau à revenir, dont Donald Trump, suspendu définitivement de Twitter en janvier 2021 pour incitation à la violence.

En parallèle, certains observateurs pensent que cette opération vise également à accroître son influence auprès des 330 millions d’utilisateurs réguliers, mais aussi auprès des politiques. Une telle acquisition aurait alors pour but de favoriser ses futurs plans, en vue de nouveaux projets à venir.

Actualités

Le Département organise son propre marché de Noël

Jusqu’au 6 décembre, le Département lance un appel à m ...
Actualités

La baguette française intègre (enfin) le patrimoine mondial de l’Unesco !

La baguette traditionnelle française a été officiellement in ...
Actualités

L’année 2022 est la plus chaude jamais enregistrée

Alors que décembre n’est pas encore arrivé, les prévis ...
Actualités

Les actualités en bref de la semaine

SociétéLe Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditer ...