Le bilan économique 2022 de l’Aude et ses perspectives pour 2023

access_time Publié le 14/02/2023.

Anne Morize, directrice départementale de la Banque de France, Louis Madaule président de la CCI de l’Aude et Pierre Véra, président de la CMA de l’Aude présentaient le bilan 2022 des entreprises régionales et audoises, ainsi que leurs perspectives pour l’année 2023.

Le département audois n’a pas été épargné. L’année 2022 a vu les entreprises audoises être affectées par des difficultés d’approvisionnement et/ou de recrutements qui ont pu freiner leur expansion. Les hausses des prix matières et énergétiques ont pesé sur les marges parfois de manière importante et impacté les trésoreries.

Anne Morize, directrice de la Banque de France pour l’Aude, notait ainsi « une progression des encours de crédits d’investissement. L’Aude confirme son dynamisme, avec +11,6% sur un an à fin novembre 2022, même si le rythme en fin d’année a été moins soutenu ».

« Quelques clignotants indiquent que l’économie audoise n’est pas à l’écart de la phase de ralentissement connue actuellement (…). Le coût de l’énergie est un sujet de préoccupation pour bon nombre de chefs d’entreprises. À ce titre, ils conduisent des actions et des réflexions pour réduire leurs consommations et/ou mettre en place des solutions alternatives. »

« Des mesures de soutien et d’aide sont mises en place par les pouvoirs publics ainsi que sur l’écosystème entrepreneurial dans le département toujours à l’écoute pour les accompagner dans ces transitions, dans une année 2023 qui s’annonce plus difficile. »

504 millions d’euros en PGE garantis à 4553 entreprises audoises

Les prêts garantis par l’Etat (PGE) ont bénéficié à 4553 entreprises du département. Une aide non-négligeable, souvent vitale, pour permettre à de nombreux entrepreneurs de sauvegarder leur activité. « Seules 4% des entreprises sont à ce jour dans l’impossibilité de rembourser ce crédit dans le département », confirmait Anne Morize.

Louis Madaule, président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI) a ensuite pris le relais. « L’économie audoise fait preuve de résilience. Sur une étude menée auprès de 263 entreprises sur le dernier trimestre de l’année 2022, par rapport à 2021, on constate que 30% des entreprises déclarent constater une augmentation de leur chiffre d’affaires, 36% une stabilité et 34% une baisse. »

 Le bilan économique 2022 de l'Aude

« Le tourisme tire son épingle du jeu avec un très bon bilan 2022 et un début d’année 2023 prometteur. La fréquentation touristique annuelle est en forte augmentation, avoisinant le niveau de fréquentation de 2019, grâce au retour des clientèles étrangères et la confirmation d’un tourisme de proximité. »

« Les secteurs les plus dynamiques sont l’hôtellerie-restauration et l’industrie, poursuit Louis Madaule. Les industriels souffrent cependant de la hausse du prix des matières premières, tout comme celui de l’électricité. On constate un développement du photovoltaïque ainsi que de ce que l’on appelle le ‘mix énergétique’, à savoir disposer de plusieurs sources d’énergie. »

« Le secteur de la construction est plus en souffrance, constatait le président de la CCI. La réduction du nombre d’appels d’offres, les délais de paiement longs, la difficulté de recrutement ainsi que la concurrence accrue, diminuent le volume d’affaires. »

L’Aude, terre de PME

Pierre Véra, président de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat est le dernier à avoir pris la parole. « Nous souhaitons aider au maximum les entreprises à se relever, il est important de requérir de l’aide quand la situation l’exige. Afin de pouvoir gagner du temps ou obtenir une porte de sortie sans qu’il n’y ait trop de ‘casse’. L’aide des chambres consulaires se fait de manière confidentielle. 1500 entreprises ont bénéficié de soutien l’année passée. »

« Le CMA de l’Aude a compte ainsi 2 125 créations d’entreprises en 2022 pour 878 radiations. 67% des entreprises créées en 2018 sont toujours en activité au 1er janvier 2023. A noter que le département compte au total 14 267 établissements inscrits, 35% pour le bâtiment, 15% pour l’alimentaire, 35% pour les services et 15% pour la production. »

Louis Madaule rebondissait : « 2022 a été une année correcte, 2023 s’annonce plus difficile avec un pic qui devrait survenir à l’été. Après, la situation devrait progressivement s’améliorer même si le retour « à la normale » ne devrait être avant 2025. Le département est une terre de PME, 93% des entreprises audoises comptent moins de 10 employés, il est important de sensibiliser notamment d’un point de vue énergétique, qui aujourd’hui est au coeur des préoccupations ».

Quelques chiffres en plus :

– L’Aude compte 23 000 entreprises au 1er janvier 2023 ;
– 1, 664 milliards d’euros de crédits globaux (PGE + autres sources) ont été contractés dans l’Aude par les entreprises ;
– Au 4e trimestre de 2022, 48% des entreprises du département ont constaté une érosion de leur marge, 41% une stabilité, 11% une hausse ;
– 14% des entreprises audoises anticipent une augmentation de leur CA pour 2023, 47% une stabilité, 39% une baisse.

 Le bilan économique 2022 de l'Aude
Retrouvez tous nos articles sur l’économie, ainsi que notre page Facebook.
Économie

Lumière sur : Sylvie Ledenyi, gérante de H2Organiser

Une rubrique « Lumière sur » consacrée cette semaine à Sylvi ...
Économie

Les dispositifs en faveur des entreprises face à la crise énergétique

La CCI de l’Aude informe des leviers à disposition des ...
Économie

465 500€ remis à de jeunes entrepreneurs par le réseau INA

C’est au cours de la soirée Initiative Narbonne Arrond ...
Économie

L’entreprise audoise Graines del Païs est désormais une société coopérative

Créée en 2005 dans l’Aude, Graines del Païs est depuis six m ...