Aude : un été 2022 qui s’annonce encourageant pour la filière tourisme

access_time Publié le 29/06/2022.

C’est en tout cas ce qu’on espère. Après une saison 2021 qui marquait un regain d’activités après une période Covid particulièrement douloureuse, l’été 2022 promet de belles perspectives. A moins que…

2021 était l’année du rebond, 2022 sera-t-elle celle de la confirmation ? Le tourisme, élément-clé de l’économie audoise, est LE secteur qui aura subi le plus durant ces années d’incertitudes. En 2020, près de 6 millions de nuitées avaient été perdues pour l’économie locale, un chiffre d’affaires de 336 millions d’euros par rapport à 2019. Soit près d’un tiers de l’activité de ce secteur.

7 200 : c’est le nombre d’emplois touristiques salariés recensés dans le département. Cela représente 15 à 17% de l’emploi salarié audois. Une activité touristique qui ne profite pas qu’aux professionnels du tourisme puisque la présence des flux touristiques sur le territoire favorise ainsi l’activité de nombreux secteurs, à commencer par l’agriculture et la viticulture, mais également l’artisanat et le commerce.

La Covid, un impact majeur

La crise sanitaire a impacté le département audois et tout particulièrement les sites du Pays Cathare avec une baisse globale de leur fréquentation touristique globale de 46 %.

Pourtant, l’année 2020 avait bien débuté (+11% en janvier et +50% en février comparé à 2019) mais la fermeture des sites due à la période de confinement a engendré une baisse fréquentation, plusieurs éléments sont à noter :
– l’annulation des tous les évènements et animations sur les sites (Festivals, Médiévales, Spectacles, visites thématiques…) ;
– le contingentement du nombre de visiteurs ;
– l’accès très limité aux sites ne possédant pas d’extérieur.

Une clientèle française

Le conseiller départemental au tourisme et président de l’Agence de développement touristique de l’Aude Didier Aldebert, déclarait à nos confrères de La Dépêche : « On a la chance d’avoir un territoire qui est tendance. A nous de ne pas rater le train, car des opportunités se sont créées. »

Jean-Claude Méric, directeur de l’office de tourisme à Gruissan rapportait que : « 80 % de la clientèle (7 800 personnes) sur les trois premiers mois d’exploitation était française et n’était jamais venue à Gruissan. C’est une clientèle qui est aussi venue par défaut. Il faut réfléchir à ce qui se passera au moment où les frontières, sans les limitations imposées par le contexte sanitaire, se rouvriront ».

Une stratégie de développement en quatre axes

Une politique de développement de la part du Département qui s’oriente en majeure partie à la mise en valeur de la marque « Pays Cathare ». Quatre objectifs se dégagent :

– Renforcer la notoriété et l’image de la destination ;
– Consolider les démarches qualité ;
– Moderniser et innover pour mieux diffuser l’ensemble des flux touristiques sur le département ;
– Mutualiser les moyens et les compétences du territoire pour une plus grande efficacité.

Avec plus de 17 millions de nuitées de touristes français et étrangers, l’année 2021 aura, malgré un contexte particulier lié à la pandémie et les restrictions sanitaires, réussi à progresser de 18% mais reste en deçà de 2019 (20 609 000 nuitées touristiques). La courbe des nuitées quotidiennes du début de l’année était marquée par le contexte sanitaire.

La réouverture des sites touristiques au mois de mai avait marqué la reprise de l’activité et se confirmait par un pic de fréquentation pendant la période estivale, des résultats encourageants pour les professionnels du tourisme audois.

A noter que sur ces 17 millions de nuitées, plus de 12,5 millions étaient françaises, de quoi confirmer le regain d’intérêt des Français, moins enclin à tenter des expériences à l’étranger, surtout pendant les incertitudes liées à la Covid.

(Ph. wikimédia)

Économie

Carca Agglo : l’appel à projets pour les quartiers prioritaires est lancé

C’est au siège de Carcassonne Agglo, en présence notamment d ...
Économie

Après Port-La Nouvelle, un deuxième parc éolien flottant sera désigné en 2023

Trois zones sont en balance pour la création d’un seco ...
Économie

CDA : l’industrie audoise a de beaux jours devant elle

Un des fleurons de l’industrie régionale se situe à Na ...
Économie

Narbonnais : des formations gratuites dans le numérique proposées par l’Agglo

Un bilan individualisé est offert aux 100 premières TPE du t ...