Covid-19 : Les Restos du Coeur re démarrent mais uniquement en mode drive

access_time Publié le 03/04/2020.

La réouverture des centres des Restos du Coeur dans l’Aude s’effectuent progressivement, après un confinement total .

Une réouverture où les nécessiteux pourront être ravitaillés mais sans sortir de leur véhicule. Fermé depuis quinze jours pour limiter la propagation du Covid-19, une réouverture partielle qui fera des heureux.

Une réouverture progressive

« La distribution ne se fera pas comme d’habitude mais en drive, avec des colis qui seront distribués aux bénéficiaires en fonction du nombre de personnes dans la famille. Ces colis correspondent à une semaine de nourriture, en sachant qu’il n’y a pas de produits frais puisque nous ne sommes pas livrés », témoigne le président départemental des Restos du Coeur Gilbert Oliver. Ainsi, le centre des Restos du Coeur de la rue Hugues-Bernard à Carcassonne a fait savoir que la distribution alimentaire reprendra dès le mardi 31 mars, après quinze jours de fermeture.

Dans les autres centres des Restos du Coeur du département, la réouverture pour la campagne d’été était prévue : le 31 mars pour Castelnaudary, Lézignan-Corbières, Limoux et Rieux-Minervois ; le 1er avril à Espéraza, Narbonne et Ginestas ; le 2 avril à Bram, Durban ; le 3 avril, à Chalabre ; le 15 avril à Port-la-Nouvelle et le 16 avril à Quillan.

En cette période de crise sanitaire qui touche tout le monde, même les plus démunis, la distribution se fera de façon hebdomadaire, les mardi, mercredi et jeudi, de 8 h 30 à 11 h 30. Sur la préfecture audoise, ce sont 450 familles qui sont concernées par cette distribution alimentaire, soit plus de 1 500 personnes.

Une collecte 2020 malmenée par le virus

Et le président audois des Restos de poursuivre : « Cette distribution alimentaire se fera dans le respect des règles sanitaires, que ce soit à l’extérieur avec un espace approprié entre chaque personne, mais aussi avec les bénévoles. Certes, on n’a pas de masque car nous ne sommes pas considérés comme prioritaire, mais nous avons des gants et du gel hydroalcoolique. »
Pour le reste, « que les bénéficiaires ne s’inquiètent pas pour les inscriptions de la campagne d’été, car nous nous sommes basés sur le fichier de la campagne d’hiver ».

Une collecte qui avait démarré depuis le vendredi 6 mars, mais l’actualité sanitaire ne permet évidemment pas une « moisson » optimale.

Pour rappel, l’objectif pour le département a été fixé à 50 tonnes de nourriture, à l’issue de la collecte nationale organisée à l’occasion du concert des Enfoirés.
Elle marque la fin de la campagne d’hiver qui s’est déroulée pendant seize semaines, et le début de celle d’été. À noter que l’année passée, 40 tonnes avaient pu être recueillies dans l’Aude.

Actualité

Incivilités : le Grand Narbonne dit « stop »

Devant la recrudescence des actes et comportements « déplacé ...
Actualité

La 9e quinzaine de l’information jeunesse jusqu’au 30 octobre

Conseils, animations et pistes de solutions seront prodigués ...
Actualité

Narbonne se met à l’heure des énergies renouvelables

Une journée où l’énergie propre était à l’honneu ...
Actualité

Le collège des Fontanilles enfin prêt à ouvrir ses portes !

Cinq ans de travaux auront été nécessaires pour la reconstru ...