Carcassonne enfin classée « station de tourisme »

access_time Publié le 07/02/2020.

C’est suite à un décret ministériel, initié le 28 novembre 2019, que Carcassonne accède au statut de station de tourisme pour une durée de 12 ans.

La ville de Carcassonne, qui était jusqu’à présent classée comme commune touristique, a dû répondre à 45 critères d’évaluation en matière de sécurité, d’urbanisme, de culture, de tourisme, de services techniques, d’équipements sanitaires et de structures de soins.

Mais dorénavant, à sa demande et après une étude dans le détail, la ville de Carcassonne a obtenu sa classification.

Une reconnaissance officielle du travail de mise
en valeur de la ville

« Par ce décret, et c’est une grande nouvelle pour Carcassonne, la ville est désormais classée comme station de tourisme.

Il s’agit là de la reconnaissance du travail mené par les élus et les fonctionnaires que je tiens à féliciter mais aussi et surtout de la qualité de service proposée par nos professionnels », précise le maire Gérard Larrat.

Ce second niveau « station », plus élevé que le premier « commune», consacre Carcassonne dans sa structuration d’une offre touristique adaptée et d’un accueil d’excellence.

Pour obtenir ce statut de station de tourisme, « 45 critères ont été pris en compte pour juger de l’excellence de notre politique touristique : la diversité de nos hébergements, les facilités de transport, la qualité environnementale ou encore celle de nos animations et rendez-vous culturels » poursuit le maire de Carcassonne.

Le dossier de classement de la ville en station de tourisme a d’abord été instruit en préfecture, puis en préfecture de Région avant d’être entériné par le ministère qui a attribué ce classement pour une durée de 12 ans.

Les principaux critères
de sélection

Pour obtenir le classement en station de tourisme, Carcassonne, comme l’avait fait avant elle la ville de Narbonne, a montré, dans son dossier de candidature, qu’elle remplissait certains critères dont les principaux sont :

  • offrir des hébergements touristiques et de catégories variées ;
  • proposer à toutes les catégories de touristes, des commerces de proximité et des structures de soins ;
  • proposer des créations et animations culturelles, faciliter les activités physiques et sportives utilisant et respectant leurs ressources patrimoniales, naturelles ou bâties ;
  • organiser l’information, en plusieurs langues, des touristes sur les activités et facilités offertes ainsi que sur les lieux d’intérêt touristique ;

Des avantages conséquents

Un classement qui octroie également quelques avantages, à commencer par la possibilité de surclassement démographique, augmentant ainsi les crédits accordés aux politiques locales de développement, ou encore de se voir octroyer des autorisations temporaires pour la vente et la distribution de boissons alcoolisées, lors de manifestations à caractère touristique dans la limite de 4 autorisations annuelles.

Dans tous les cas, ce classement devrait permettre à Carcassonne, dont l’attrait touristique est indéniable, de récolter de nouveaux fruits dans les années à venir, tout en mettant en valeur le potentiel économique de tout le département.

Culture & loisirs

De Puichéric à Tangara le chef Valéro revient sur son parcours

Bien qu’il s’en défende, Pascal Valero est, à 49 ans, une st ...
Culture & loisirs

L’autorail du minervois, un petit train pas comme les autres

Sur une petite ligne autrefois prospère puis réservée au seu ...
Culture & loisirs

Jouez avec Gruissan

Saurez-vous démêlér le vrai du faux à propos de la cité mari ...
Culture & loisirs

Philippe Noiret, l’ami de Montreal

Pendant plus de trente ans, un des plus grands acteurs du ci ...