Carcassonnais : la ZAE de Bezons verra l’implantation de trois entreprises

access_time Publié le 22/02/2022.

Après Béragne, c’est une autre bonne nouvelle pour le développement économique du département. La zone d’activité économique de Bezons verra sa surface augmentée de six hectares, et permettra l’accueil de trois nouvelles entreprises sur le secteur.

Sous l’impulsion de l’Agglo carcassonnaise, l’extension de la zone de Bezons fait partie de cette démarche initiée en 2016, et accessible aux entreprises depuis 2020. Ainsi, six hectares viennent compléter la surface économique située à Villemoustaussou.

Régis Banquet (ph. L’Echo), président de Carcassonne Agglo : « Nous avions la réelle volonté de créer puis développer un pôle industriel important. Afin de générer une dynamique économique, de l’emploi et une activité dans ce secteur. Les entreprises travaillent d’arrache-pieds, nous nous devons de les soutenir. Avec l’Agglo, nous accompagnerons tous ces acteurs économiques comme il se doit ».

14 lots supplémentaires constructibles, de 2 500 à 3 600 m2, financés majoritairement par Carcassonne Agglo, l’aménagement de ce nouveau tronçon de la zone de Bezons représentera 2,7 millions d’euros. Une participation de l’Etat à hauteur de 400 000 euros, à travers sa dotation de soutien à l’investissement local (DSIL).

Trois entreprises en cours d’installation

Parmi elles :

– l’entreprise Ferrand est spécialisée dans la fabrication d’équipement de la viticulture et le travail de la vigne et du sol. Elle est présente depuis 43 ans sur le territoire et connait ces dernières années une croissance importante. Elle s’est portée acquéreuse de 4 lots afin de construire un nouveau bâtiment de 2 000 m2 évolutifs, pour développer la production et relocaliser une partie de leur production fabriquée en Inde.

Serge Trouvel, président de la société Ferrand.

« Notre entreprise se situe sur Villemoustaussou depuis 1978, précise Serge Trouvel (ci-dessus, ph. L’Echo). Si nous sommes surtout des acteurs viticoles, nos clients ont besoin de nos machines. Il est difficile de trouver du personnel, des soudeurs, acheteurs, ou membres de bureaux d’études… La France est le premier marché mondial de la machine à vendanger, nous voulons faire vivre ce secteur, nous remerçions tout ceux qui apportent leur aides en développant l’activité. »

– L’entreprise Form’In Prev, spécialisée dans la formation en prévention des risques professionnels, en santé et en sécurité au travail. Elle se compose de trois agents et utilisera un lot de la zone.

– Patrick Fabbro porte quant-à-lui la création d’un contrôle technique et le transfert de son garage AD, qui rassemble plus de vingt collaborateurs. Son projet s’étend sur trois lots.

A terme, ces trois entreprises permettront la création d’une cinquantaine d’emploi. Six lots sont encore à pourvoir, donnant ainsi la possibilité à Carcassonne Agglo d’accueillir de nouvelles entreprises sur le secteur. Il se murmure qu’une quatrième entreprise allemande serait ainsi sur le coup pour s’y implanter.

Actualités

Patrice Abela, un père qui court pour ses filles atteintes d’insensibilité congénitale

Un père qui s’est élancé sur le parcours du Tour de Fr ...
Actualités

In and Out et le chiffre de la semaine

INAude : le vététiste porté disparu, retrouvé sain et sauf L ...
Actualités

L’Aude sera-t-elle frappée par un tsunami d’ici 30 ans ?

L’Unesco alerte sur l’accroîssement des risques ...
Actualités

Santé : le constat alarmant des services d’urgence, l’Aude concernée

A l’approche de l’été, c’est une véritable ...