Camille Da Rocha, cofondatrice de Palpite : « Faciliter les vie des parents »

access_time Publié le 28/05/2023.

Camille Da Rocha, cofondatrice avec Adeline Divot, nous présente Palpite, société basée à Narbonne et créatrice de petits objets nomades qui accompagnent les familles dans toutes leurs escapades avec bébé.

Quel est votre parcours avant la naissance de Palpite ?

Nous nous sommes rencontrées en première année de fac à Bordeaux et avons vécu un coup de cœur amical. Après quelques années à partager le même banc de fac, nous avons toutes les deux pris le chemin de l’expatriation.

Adeline est partie vivre au Canada où elle a commencé sa carrière dans de la filière viticole. Occupant des postes en Marketing opérationnel et Digital elle a endossé plusieurs casquettes du marketing et de la communication, allant de la création d’images de marques à l’organisation d’événements, la gestion des réseaux sociaux, la recherche de partenariats et la mise en marché de produits à l’international.

Quant à moi, j’ai commencé ma carrière au Brésil avant de rejoindre l’Europe, en passant par Madrid, Paris et Lisbonne. Pendant 9 ans, j’ai eu la chance d’endosser le rôle de Business Developper pour 3 entreprises, à des niveaux de responsabilité différents mais avec à chaque fois le même enjeux : débuter l’activité sur une zone géographique définie. J’ai donc vécu un avant goût de l’entrepreneuriat, sans les risques que celui-ci implique.

Comment a germé l’idée de Palpite ?

Mon amie Adeline est tombée enceinte. J’avais une idée bien précise de ce que je voulais lui offrir comme cadeau de naissance (une jolie tente de plage, adaptée à sa future vie de maman fraîchement arrivée dans le Sud de la France).
Ne trouvant pas exactement le cadeau idéal, J’ai alors songé à le développer moi-même. En parlant de ce projet à Adeline, et en pensant à tous ces objets qui pourraient faciliter la vie des parents , nous avons décidé de créer ensemble une marque de petits objets nomades !

Pourquoi ce nom justement ?

Palpite est un nom pétillant, court, mémorisable et vibrant. Il fait danser nos lèvres quand on le prononce. C’est ce qu’on souhaite pour cette marque destinée aux enfants et aux parents prêts à vivre de belles aventures tout en confort.
Palpite, c’est le cœur qui fait boum quand on devient parents, et ça fait aussi écho à la vie palpitante de nos enfants, pour qui tout est découverte, émerveillement et apprentissage.

« Chaque produit nait d’un constat »

L’adaptation de la période post-natale aux loisirs était quelque chose qui n’existait pas vraiment ?

Bien souvent, l’arrivée d’un enfant chamboule complètement notre vie d’adulte et certains loisirs simples du quotidien deviennent complexes avec un bébé. On s’est rendu compte que les objets destinées à apporter du confort aux enfants étaient souvent encombrants.

Comme si le confort était réservé à la maison. Peu de solutions nomades existaient. Toute les deux voyageuses dans l’âme, nous avions à cœur de faciliter les sorties avec un bébé, pour que les parents n’aient pas à choisir entre leur vie sociale, leurs envie de voyage et de liberté, et le confort de leur bébé.

Enfin, en regardant l’offre sur le marché, nous constatons que les produits de puériculture sont très colorés, genrés, bruyants, ou aux motifs très enfantins. Il était donc important pour nous d’offrir des produits «pour enfant» qui se fondent parfaitement dans un intérieur d’adulte.

Comment concevez-vous les « objets » nomades ?

Chaque produit nait d’un constat, d’une expérience vécue ou d’une réflexion personnelle autour de la complexité à se déplacer avec un bébé. Beaucoup de produits existent sur le marché et nous ne prétendons pas apporter de grandes innovations, mais plutôt des twist simples à des produits du quotidien, qui permettent de les rendre plus nomades et donc plus adaptés à une vie de jeunes parents.

Pour chaque produit que nous développons, notre objectif est d’aboutir au meilleur compromis entre l’aspect confortable et nomade. En général, nous avons de longs échanges avec notre atelier de confection au Portugal qui nous aide à trouver les meilleurs tissus et les formes les plus ergonomiques.

Quels sont les objets qui ont le plus de succès ?

Depuis le début, le tapis à langer Nazaré est notre best seller. C’est le cadeau de naissance idéal car c’est un indispensable pour tous les parents. Le tipi Calvi, celui grâce auquel l’aventure à débuté, rencontre également beaucoup de succès à l’approche des beaux jours.

Enfin, notre petite dernière, la Banane Sainte-Anne est déjà presque en rupture de stock un mois seulement après son lancement. C’est un produit pensé pour les parents mais qui au final peut être utilisé par tout le monde, ce qui explique peut être son succès.

« Séduire des investisseurs »

Avez-vous réussi à séduire des investisseurs ?

Nous sommes actuellement en pleine rédaction de notre Business Plan car une levée de fonds nous semble nécessaire pour soutenir notre plan de croissance. Nous espérons que des investisseurs seront séduits pour rejoindre l’aventure !

Quels sont les premiers retours des néo-parents ?

Nous sommes très satisfaites des retours reçus. La qualité des produits séduit au point où nous avons déjà de nombreux clients qui ont acheté plusieurs produits de la collection. Nos clients postent des photos de nos produits sur les réseaux sociaux en taggant notre marque, et c’est en général un indicateur de satisfaction !

Nous recevons souvent des messages de parents, sur de nouvelles idées de produits ou des demandes de nouveaux coloris. On comprend donc que notre concept et nos produits plaisent, et ça nous encourage à toujours les améliorer pour offir une expérience client irréprochable.

Quel est l’objectif des blogs que vous publiez sur votre site ?

Il y a d’abord un objectif de diversification de contenu et d’information ludique autour de la parentalité. Nous apportons des petits tips, des conseils d’experts avec qui nous avons échangé, ou des récits de parents voyageurs.

Ça permet aux futurs et jeunes parents de se renseigner sur le sujet évoqué s’ils le souhaitent ou de s’évader quelques instants grâce à un moment de lecture rapide ! Étant une marque 100% en ligne, nous avons également besoin d’être visibles sur internet et écrire des articles de blog permet d’être mieux référencé.

« Notre ambition a été nationale »

Votre rayonnement est-il encore régional ou déjà national ?

Dès le début de Palpite, notre ambition a été nationale, avec un plan de communication digital étendu sur tout le territoire. Nous avons fait des évennements à Paris, Montpellier et Bordeaux, ce qui nous a permis d’acquerir une belle visibilté dans ces villes.

Très rapidement, des personnes basées en Belgique, en Suisse, aux Pays bas et en Espagne nous ont demandé si on exportait nos produits. Nous avons alors ouvert la livraison à plusieurs pays limitrophes.

Je suis personnellement basée à Lisbonne, ce qui nous permet aussi de livrer facilement au Portugal. Notre site est en cours de traduction et sa mise en ligne est prévue prochainement. Ceci devrait nous permettre d’étendre notre rayonnement international.

Des projets de développement ?

Beaucoup ! Nous sommes dans une phase de développement sur plusieurs plans. Nous allons commencer la commercialisation de Palpite dans des magasins partenaires (magasins spécialisés et concept stores) ainsi que sur des Marketplace en ligne. C’est un grand challenge pour nous car cette nouvelle distribution devrait nous permettre d’être plus visibles, et donc connues d’une clientèle plus large.

Nous allons également participer à quelques évènements dans les prochains mois afin de présenter la marque dans plusieurs villes de France. Et puis bien sûr, la levée de fonds dont je parlais précédemment. C’est un gros dossier sur lequel nous passons actuellement beaucoup de temps car l’avenir de Palpite dépend en partie de ce soutien financier.

Camille Da Rocha
Retrouvez tous nos articles sur l’économie, ainsi que notre page Facebook.
Économie

Surendettement des ménages dans l’Aude : une situation toujours précaire

Le mercredi 28 février se tenait en préfecture la réunion pl ...
Économie

Occitanie : des inégalités sociales et économiques dès le plus jeune âge

La question des inégalités sociales et économiques se pose a ...
Économie

La CCI Aude et l’Apec organisent une matinale RH sur le management

La CCI Aude et l’Apec proposent de participer à une ma ...
Économie

Carca Agglo organise la présentation des futurs marchés publics à Alpha'[R]

Les chefs et cheffes d’entreprises sont invités à s’inscrire ...