Aude : les secrets de la flamme olympique

access_time Publié le 12/05/2024.

L'actrice grecque Mary Mina tient la flamme olympique de Paris 2024©Aris Messinis/AFP

La flamme traversera le département cette semaine, jeudi 16 mai. Une occasion pour revenir sur ce symbole et les valeurs qu’il véhicule.

“Citius, Altius, Fortius”, soit  “Plus vite, plus haut, plus fort” , est la devise des Jeux olympiques. Depuis 2021, on y a accolé le mot “communiter”, qui veut dire “ensemble” pour souligner l’importance de la collaboration et du respect mutuel entre les nations et les individus. Car, même s’il s’agit d’une compétition, les JO rassemblent les sportifs mais aussi les peuples autour de ces valeurs communes. 

Depuis 1928, la flamme olympique est devenue le symbole des JO. Elle est allumée à Olympie, en Grèce, devant les ruines du temple d’Hera, proche du stade utilisé lors des jeux de l’Antiquité. C’est la puissance du soleil qui permet d’enflammer la torche grâce à un miroir parabolique appelé “Skaphia”. Et parce que le symbole est fort et la coutume désormais bien ancrée, elle ne doit surtout pas s’éteindre ni arrêter d’avancer.

Cent gardes pour entretenir la flamme

Pour y veiller, un dispositif de 100 policiers et gendarmes a été sélectionné pour les JO de Paris. Ils ont reçu une formation spécifique, non loin des techniques de protection rapprochée. Les bodygards se préparent à tout : intrusion, malaise du porteur ou encore météo capricieuse. Parmi les hommes et femmes choisis sur plus de 400 candidats pour cette difficile mission, un policier chef d’état major de Béziers a été sélectionné.

“C’est une opportunité unique dans une carrière de policier, confie Lionel Valero. Rien ne peut égaler les Jeux Olympiques, que ce soit sur le plan sportif ou organisationnel. C’est l’événement mondial par excellence.” Une mission unique, donc, et difficile. Vent, pluie, manifestations, il est déjà arrivé à plusieurs reprises que la flamme s’éteigne. Mais le comité olympique a un petit secret : lors de son allumage en Grèce, la flamme est répartie entre plusieurs lanternes afin qu’en cas d’incident, ce soit toujours la flamme née à Olympie qui soit utilisée pour rallumer le flambeau. Tout un symbole !

Garlonn Gaud

Photo : L’actrice grecque Mary Mina tient la flamme olympique de Paris 2024©Aris Messinis/AFP.

Le musée de Spi-K-Tri © Cyril Durand.
Actualités

Ferrals-des-Corbières : une nuit dans le musée le plus barré du département

Le Spi-K-Tri street art universe propose un demi-tarif à l'o ...
Olivia Ruiz allume le chaudron à Carcassonne, jeudi 16 mai 2024 © Paris 2024 / Guillaume Ruchaud / SIPA PRESS.
Actualités

Aude : la flamme olympique embrase le département sur son passage

Le département a accueilli, ce jeudi 16 mai, la flamme olymp ...
Actualités

Carcassonne : le chemin de ronde de la Cité médiévale bientôt accessible au public

Les visiteurs pourront faire le tour complet de la Cité médi ...
Parcours de la flamme olympique à Carcassonne jeudi 16 mai © DR.
Actualités

Carcassonne : circulation et stationnement perturbés sur le parcours de la flamme

La flamme olympique parcourra l'Aude suivant un itinéraire a ...