Aude : la route conduisant à Narbonne-Plage, toute une histoire

access_time Publié le 30/06/2024.

La route de Narbonne-Plage en 1974 © DR.

L’histoire de cette route pittoresque menant à la station balnéaire remonte à la Seconde Guerre mondiale. 

Elle serpente à travers le massif de la Clape, ses roches et ses pins. Elle résonne du chant des cigales et offre à son pic culminant un point de vue inégalable sur la Méditerranée. « Elle », c’est la route pittoresque qui mène de Narbonne à Narbonne-Plage. Une route qui a une histoire et soufflera ses 80 bougies dans quelques années.

La route des vacances

Pour les Narbonnais, c’est la route de Narbonne-Plage. Pour les touristes, c’est la route des vacances, faite d’odeurs d’été et de chant de cigales. Sans oublier un point de vue à couper le souffle avant de plonger en direction du littoral. Son histoire, car elle a une histoire, remonte à la Seconde Guerre mondiale. 

Il faut, en effet, remonter à 1942 et en novembre plus précisément. A cette époque-là, les Allemands n’ont qu’une crainte : un débarquement allié sur les côtes méditerranéennes. Ils envahissent donc la zone libre pour installer des positions fortifiées tout le long du littoral. 

De Leucate à Saint-Pierre, l’Aude n’échappe pas à la pression de l’occupant. Lequel installe notamment deux batteries côtières de marine à Gruissan et St Pierre la Mer. Pour faciliter la surveillance de la côte, ils détruisent de nombreuses constructions, fortifient des bâtiments, construisent des bunkers, chassent les habitants et interdisent l’accès des plages. 

Un choix politique

En août 1944, à la suite du débarquement en Provence, les Allemands quittent leurs positions du littoral audois, non sans avoir détruit les munitions stockées dans des bunkers ou des bâtiments historiques.

Trois ans plus tard, l’économie de l’après-guerre n’est pas florissante. Narbonne n’échappe pas à la règle. La mairie ne roule pas sur l’or, l’industrie locale est au point mort et le taux de chômage est très élevé. Le maire de l’époque, Louis Madaule, décide alors de miser sur la Grand-Bleue et le tourisme en créant une station balnéaire à Narbonne Plage. 

Un projet qui passe inévitablement par l’aménagement d’une route digne de ce nom entre Narbonne et Narbonne-plage. Une route longue de 18 kilomètres qui doit adapter son tracé au massif de la Clape, site naturel et protégé, qu’elle va traverser.  L’édile fait donc appel à plus de cinq-cents chômeurs pour s’attaquer à ce chantier qui durera trois années (1947-1950). 

Le tracé allemand

Le tracé que l’on connaît aujourd’hui aurait été calqué sur celui aménagé par les Allemands pour acheminer les troupes et les engins motorisés vers les constructions de défenses de la Côte des Roses. Le conditionnel reste de mise car ces affirmations proviennent du bouche à oreille de personnes ayant été alors réquisitionnées pour aider les Allemands à créer un semblant de route menant à Narbonne-Plage.

La route de Narbonne-Plage de nos jours © DR.

Avant que Louis Madaule ne lance le projet visant à rallier Narbonne à « sa » plage, il fallait passer par Armissan, puis la campagne de Camplazens (sous le radar) pour arriver à la plage. 

De nos jours, Narbonne-plage est devenu un quartier de la ville de Narbonne, où vivent à l’année 3 000 habitants. Une population qui, une fois l’été arrivé, grimpe allègrement à…  45 000 personnes. La rançon d’un succès dû à une route qui n’a pas toujours été celle des vacances.

Notre correspondant local

Photo principale : La route de Narbonne-Plage en 1974 © DR.

Prison de Carcassonne © syndicat FO Justice.
Société

Aude : « La prison de Carcassonne est la plus surpeuplée de France »

Plusieurs associations ont saisi le juge administratif d&rsq ...
Forum participatif du conseil départemental des jeunes à Belfou, vendredi 19 juillet © Département de l'Aude.
Société

Aude : les jeunes du conseil départemental organisent un forum participatif

Le conseil départemental des jeunes poursuit son travail d’a ...
Reed Brody © DR.
Société

Montolieu : le « chasseur de dictateurs » Reed Brody en séance de dédicaces

L’avocat américain Reed Brody, installé dans ce village, déd ...
illustration © DR.
Société

Retour du loup en France : « un objet de fascination » pour un chercheur montpelliérain

En 2023, canis lupus a fait son retour dans 23 pays de l&rsq ...