Aude : la flamme olympique embrase le département sur son passage

access_time Publié le 16/05/2024.

Olivia Ruiz allume le chaudron à Carcassonne, jeudi 16 mai 2024 © Paris 2024 / Guillaume Ruchaud / SIPA PRESS.

La flamme olympique a traversé une partie du département, ce jeudi 16 mai, suscitant sur son passage une liesse populaire. La journée olympique a débuté à 8 h 15, à Peyrepertuse, où les relayeurs ont porté la flamme jusqu’à la cime de cette sublime citadelle cathare juchée à 800 m sur un éperon rocheux. Accrochée à une tyrolienne, la flamme s’est ensuite élancée dans le vide.

La flamme au sommet du château Peyrepertuse © Paris 2024 / Germain Hazard / SIPA PRESS.

Narbonne

Le convoi d’engagement à ensuite pris la direction Narbonne, à 8 h 55. Le premier relayeur, le fondateur et rédacteur de Sport et société, Kévin Bernardi, est parti de la Narbonne Arena en direction du centre-ville.

Le premier relayeur est parti de Narbonne Arena à 8 h 55. © Paris 2024 / Germain Hazard / SIPA PRESS

Le flamme est ensuite arrivée sur la place de la mairie vers 9 h 40 où des milliers de personnes attendaient pour la voir. C’est Gérard Bertrand, vigneron, entrepreneur et ancien joueur de rugby à XV (il a été capitaine du Racing club narbonnais), qui a été le dernier à la porter à Narbonne.

L’ancien boxeur Jo Gonzalez et Gérard Bertrand tiennent la flamme, entourés d’Hélène Sandragné, présidente du Département, et de Bertrand Malquier, maire de Narbonne. © Département de l’Aude

Pour le final narbonnais sur la place de l’Hôtel-de-Ville, Gérard Bertrand a tendu la flamme à une autre figure narbonnaise, Jo Gonzalez, dont nous avons récemment tiré le portrait. Ancien boxeur, il a remporté la médaille d’argent aux JO de Tokyo en 1964. Ils ont été tous deux très applaudis par un large public, entourés d’Hélène Sandragné, présidente du Département, et de Bertrand Malquier, maire de Narbonne et président du Grand Narbonne.

Selon la sous-préfecture, dix mille personnes, ont assisté au passage de la flamme de l’Aréna à la mairie, en passant par le jardin de la Révolution ou la médiathèque.

Lagrasse

La troisième étape du relais s’est déroulée à Lagrasse, l’un des plus beaux villages de France, à partir de 11 h30. Le public a pu assister au passage de la flamme le long du boulevard de la Promenade.

Le relais de la flamme à Lagrasse, jeudi 16 mai. © Paris 2024 / Germain Hazard / SIPA PRESS

La championne de tennis de table Isabelle Poursine, habitante de Lézignan-Corbières, a porté la flamme jusqu’aux pieds de l’abbaye de Sainte-Marie.

La championne de tennis de table Isabelle Poursine. © Paris 2024 / Germain Hazard / SIPA PRESS

Limoux

Le relais de la flamme s’est ensuite dirigé vers Limoux. Il est parti à midi de la basilique Notre-Dame de Marceille jusqu’à l’Ehpad André-Chénier, puis a emprunté le Pont de fer.

La flamme a ensuite remonté la rue Jean-Jaurès, traverser la place de la République pour rejoindre les berges de l’Aude pour achever enfin son parcours sur l’esplanade François-Mitterrand.

La flamme était attendue à Limoux © Paris 2024 / Maxime Le Pihif / SIPA PRESS

C’est le paracycliste vice-champion de France Romain Fantaccino et sa chienne guide Osha qui ont eu le privilège de porter en dernier la flamme olympique à Limoux.

Romain Fantaccino et sa chienne guide Osha © Paris 2024 / Maxime Le Pihif / SIPA PRESS

Castelnaudary

Direction ensuite Castelnaudary, où la flamme est partie du quai du Canelot à 15 h 25. Elle a emprunté, entre autres, les avenues des Pyrénées, François-Mitterrand, le quai du Port et l’avenue Georges-Pompidou, puis le cours de la République avant de terminer cette étape sur la place de la République. à 16 h 15.

La première porteuse de la flamme était la championne de tennis de table atteinte de trisomie, Coralie Fournil, surnommée affectueusement « Coco ».

Gruissan

Pour l’avant-dernière étape audoise, la flamme est partie au bord de la mer à Gruissan. La pluie et le mauvais temps n’ont pas découragé le public qui a attendu patiemment la flamme. Elle est partie en bateau de la capitainerie à 16 h 40 pour un relais collectif de voile, en clin d’œil au 50e anniversaire de la station balnéaire.

Pour ce relais collectif, 23 acteurs de la voile, du champion au bénévole, du dirigeant de club à l’entraîneur ou à l’arbitre ont accompagné Camille Lecointre, double médaillée des Jeux de Tokyo et de Rio qui portera, avec son équipier Jérémie Mion, les couleurs de la France en 470 aux Jeux de Paris 2024. La flamme a ensuite sillonnée les ruelles du village jusqu’à son sommet, les vestiges du château.

Carcassonne

Le relais de la flamme est ensuite parti de Carcassonne pour la dernière étape dans l’Aude. Elle est partie de l’hôtel du Département vers 18 h pour arriver au pied de la porte Narbonnaise de la Cité médiévale vers 19 h 20. C’est la chanteuse Olivia Ruiz, dernière relayeuse du relais de la flamme olympique, qui a allumé le chaudron aux pieds des remparts.

La chanteuse Olivia Ruiz à Carcassonne, jeudi 16 mai. © Paris 2024 / Guillaume Ruchaud / SIPA PRESS
Olivia Ruiz a allumé le chaudron à la fin de l’étape. © Paris 2024 / Guillaume Ruchaud / SIPA PRESS

Photo principale : Olivia Ruiz allume le chaudron à Carcassonne, jeudi 16 mai 2024 © Paris 2024 / Guillaume Ruchaud / SIPA PRESS.

Le musée de Spi-K-Tri © Cyril Durand.
Actualités

Ferrals-des-Corbières : une nuit dans le musée le plus barré du département

Le Spi-K-Tri street art universe propose un demi-tarif à l'o ...
Actualités

Carcassonne : le chemin de ronde de la Cité médiévale bientôt accessible au public

Les visiteurs pourront faire le tour complet de la Cité médi ...
Parcours de la flamme olympique à Carcassonne jeudi 16 mai © DR.
Actualités

Carcassonne : circulation et stationnement perturbés sur le parcours de la flamme

La flamme olympique parcourra l'Aude suivant un itinéraire a ...