AUDE : LA COVID-19 , Toujours au coeur des inquiétudes dans l’Aude

access_time Publié le 09/10/2020.

Alors qu’un nouveau décès est à déplorer depuis ce week-end dans le département, les chiffres actualisés par l’Agence régionale de santé (ARS) ne laisse guère place à l’optimisme. Si l’Aude est moins touchée que les départements voisins, le coronavirus est toujours là et l’épidémie se propage de plus en plus rapidement.

La Covid-19 se transmet deux fois plus rapidement qu’il y a un mois

De 20 cas par jour au mois d’août, en ce début d’octobre ce sont plus de 40 nouveaux cas, par jour et en moyenne dans l’Aude, qui sont désormais comptabilisés. Une augmentation inquiétante annoncée par la préfecture, notamment chez les jeunes de 20 à 30 ans, dorénavant les plus touchés et les plus susceptibles de transmettre la maladie. En effet, le taux d’incidence (on ne jure désormais que par lui) soit le nombre de cas positifs au coronavirus, pour cette catégorie est de 139,4 pour 100 000 habitants. C’est deux fois plus élevé que la moyenne départementale (60 pour 100 000 habitants) et même supérieur à la moyenne régionale de 118 pour 100 000 habitants.

La préfète Sophie Elizéon déclarait à ce propos : « Si on aime pouvoir avoir des moments conviviaux avec ses amis, sa famille, si on aime pouvoir sortir dans les restaurants, les bistros, et bien il faut vraiment pouvoir respecter les gestes barrières et porter le masque. »
Si depuis le passage du département en zone rouge, la préfète de l’Aude n’a pas émis de restrictions concernant les bars et restaurant cela pourrait éventuellement changer si le virus continue de circuler, prévient Sophie Elizéon.

1300 nouveaux cas dans l’Aude depuis le déconfinement

Depuis le 11 mai, le nombre de personnes contaminées dans l’Aude s’élève à 1 300. En plus de cela, 3 700 cas contacts, c’est-à-dire des personnes en contact prolongé avec des malades, ont été identifiés. La préfète de l’Aude a tout de même tenu à rassurer en ajoutant que les chiffres globaux restaient « encourageants » : « Si nous freinons la circulation du virus, nous nous protégeons et protégerons les autres, cela m’évitera de prendre des mesures plus restrictives », a-t-elle prévenu.

Le 6 octobre au soir, le taux d’incidence départemental était de 65,5, soit toujours très inférieur à la moyenne régionale de 118, et un taux de positivité des tests à 5,3% contre 7,8% en moyenne dans la région. Ainsi, sont toujours dénombrées actuellement 7 hospitalisations dans le département, dont deux en réanimation, et le nombre de décès attribués à la maladie est établi aujourd’hui à 62, deux personnes étant venues, dans le courant du mois de septembre, s’ajouter à la liste qui n’avait pas varié depuis le début de l’été.

Au vu du contexte, l’Aude n’est clairement pas le département le plus touché par la pandémie. Cependant, la nécessité de l’application des gestes barrières et plus que jamais d’actualité, d’autant plus que l’on sait que plus de 10 % des personnes sondées sont réfractaires au port du masque ou aux mesures de prévention de la maladie.

Actualité locale

On en parle ..

IN la mobilisation pour la petite Maïly, atteinte d’une mala ...
Actualité locale

Voici Côte Indigo pour plus de visibilité

Cette nouvelle appellation vise à fédérer une commune audois ...
Actualité locale

Inondations à Salsigne : Deux ans apres, un constat accablant

Les terribles inondations d’octobre 2018, ayant causé la mor ...
Actualité locale

Le Carcassonnais Simon PACARY Vice-champion de France des desserts

Il aura fallu attendre plus de six mois pour cause de covid ...