Les bornes de l’Agglo fêtent leur an d’existence et un premier bilan

access_time Publié le 27/06/2022.

L’Agglo narbonnaise, Suez et Citéo s’étaient engagés il y a un an pour l’installation de deux bornes incitatives au recyclage des déchets, l’une à Narbonne-Plage, l’autre à Fleury-d’Aude. Et c’est un premier bilan très positif qui en est fait aujourd’hui.

A Fleury-d’Aude rue des écoles, étaient réunis les représentants des principaux acteurs de ce projet. L’installation de bornes de recyclage pour bouteilles et canettes, afin de faire des déchets une véritable ressource, et ainsi contribuer aux bonnes habitudes gouvernementales.

« Les enfants sont les citoyens de demain, justifie André-Luc Montagnier le maire de Fleury, c’est pourquoi il était important d’avoir une borne à cet emplacement particulier. Il est nécessaire que ces gestes apparemment anodins, deviennent de véritables réflexes et ne soient plus perçus comme des contraintes. »

Ainsi, ce sont en tout plus de 27 000 bouteilles en plastique et 6 200 canettes qui ont pu être récupérées. Près d’une tonne d’emballages qui seront valorisés. Des bornes innovantes qui permettent d’identifier les trieurs via un outil numérique, de quantifier le nombre d’emballages déposés.

Cela permet ensuite d’évaluer la somme totale des déchets récupérés par cet éco-geste. Une participation remarquable et gratifiante puisque tout cela a permis de récolter un chèque de 500€, remis à la SNSM de Gruissan par le biais de son président Didier Bobrie.

« Le fonctionnement de la SNSM ne s’opère que grâce à la solidarité, témoigne son président. La Société Nationale des Sauveteurs en Mer ne peut agir que grâce à la générosité et les dons qui sont effectués. Je remercie au nom de la SNSM tous les acteurs qui ont permis de lever cette somme, qui est en plus le fruit d’une démarche éco-responsable, c’est d’autant plus gratifiant. »

De g. à d. : Laurent Burtschell (chef de projet Suez), André-Luc Montagnier (maire de Fleury-d’Aude), Guillaume Heras (1er vice-président Grand Narbonne), Didier Bobrie (président de la SNSM Gruissan) et Antoine André (responsable territorial Citéo) (ph. L’Echo).

Laurent Purtschell a ensuite poursuivi : « En France, 68% des emballages sont aujourd’hui triés. C’est beaucoup mais ça pourrait également être bien mieux. Il est nécessaire de continuer à œuvrer dans ce sens pour faire en sorte de trouver des solutions innovantes, notamment à travers de nouvelles technologies, à l’image de ces bornes. »

L’été, période charnière de tri des déchets

Notre région compte chaque année le passage de près de 16 millions de vacanciers. Pour répondre à cet enjeu, le Grand Narbonne, Citeo et Suez se sont mobilisés pour créer un écosystème favorable habitants, commerçants et associations et ainsi déclencher un mouvement citoyen en faveur de traitement des déchets.

Une mobilisation forte quand on sait que la pollution émane en particulier de bouteilles en plastique à usage unique et que 54,7% des bouteilles et flacons en plastique sont recyclés soit 278 000 tonnes (source Citeo).

Au-delà d’agir efficacement pour augmenter les performances de tri sur le territoire qui regroupent plus 130 000 habitants, ces solutions additionnelles au « tri traditionnel » permettent d’informer et desensibiliser notamment un jeune public, qui constitue l’enjeu de demain.

(Ph. L’Echo)

Actualités

Les actualités en bref de la semaine

EvénementLa flamme olympique passera bien dans le départemen ...
Actualités

In and Out et le Chiffre de la semaine

In : 1500 arbres seront plantés cet hiver le long du Canal d ...
Actualités

Entretien exclusif avec Quentin Estrade, médecin volontaire narbonnais en Ukraine

Interne en cardiologie à Toulouse, Quentin Estrade a décollé ...
Actualités

Le Département organise son propre marché de Noël

Jusqu’au 6 décembre, le Département lance un appel à m ...