André Viola, président d’Au Fil du Désert : « Des conditions d’éducation très dures »

access_time Publié le 27/01/2023.

C’est à Laure-Minervois qu’a vu le jour Au Fil du Désert, une association impliquée en matière d’éducation au Niger. Et son président n’est autre qu’André Viola, l’ancien président du Département de l’Aude. Il nous explique pourquoi il a décidé de s’investir pour cette cause et dévoile les projets de son association.

Comment une association en faveur du Niger est-elle née du côté de Laure Minervois ?

J’avais à cœur, depuis longtemps, d’agir en faveur de l’éducation pour tous sur un plan associatif, humanitaire. Hors, des associations œuvrant à l’international existent déjà dans ma commune, Bram. Donc, je n’ai pas voulu en rajouter une pour ne pas disperser les bonnes volontés. Du coup, nous avons installé le siège à Laure Minervois où j’ai de nombreuses attaches.

Quel est le sens premier de cette association ?

Mener des actions de solidarité internationale, prioritairement en matière d’accès à l’éducation pour tous.

Il y a rapidement eu un premier séjour sur place. Comment s’est-il déroulé ?

Très bien. J’ai pu, au cours de cette première mission, échanger avec les associations, les élus locaux, et j’ai ainsi pu me rendre compte des besoins en matière d’éducation.

« J’avais ce désir en moi depuis longtemps »

Quel a été le constat global que vous avez pu faire ?

Un constat que l’on peut faire dans beaucoup de pays de la zone Sahel malheureusement. C’est à dire des populations en situation de grande pauvreté et des conditions d’éducation souvent très dures, du fait d’un manque de moyens.

Est-ce évident de mobiliser dans l’Aude sur un sujet qui peut sembler si lointain ?

Évident, je ne sais pas, en tout cas l’Aude est une terre où la solidarité n’est pas un vain mot, que celle-ci s’exerce au plan local ou au plan international. J’ai pu m’en apercevoir à de nombreuses occasions.

Votre apport en tant qu’homme public et ancien président du Département fait-il la différence notamment en terme de crédibilité ?

Je ne sais pas si cela rend plus crédible. En tout cas, ayant beaucoup œuvré en matière de coopération décentralisée, cela m’a donné des connaissances et une idée des choses à éviter et, à l’inverse, de celles à développer.

Pourquoi d’ailleurs vous être investi auprès de cette association ?

J’avais toujours dit qu’un jour je me tournerai vers l’action humanitaire, en matière de solidarité internationale. J’avais ce désir en moi depuis bien longtemps. Mais mes très lourdes fonctions au département ne me permettaient bien évidemment pas d’entreprendre cette démarche plus tôt, faute de temps.

« Amener l’eau potable à l’école »

Les besoins constatés au Niger ne sont-ils pas ceux de la plupart des pays africains en matière d’éducation ?

De beaucoup oui. Pour bien connaître également le Burkina-Faso, on est dans des situations quasi-similaires.

Comment pouvez-vous vous démarquer au milieu du tissu associatif qui intervient auprès du continent africain ?

L’idée n’est pas de se démarquer. Il n’y a pas de concurrence entre les organisations œuvrant en matière de solidarité internationale. Il y a de la place pour tout le monde.

Quels projets avez-vous en préparation pour la nouvelle année ?

Cette année, nous avons décidé de prioriser le projet d’amener l’eau potable à l’école d’Abzin 5, à Agadez, qui n’en dispose pas à l’heure actuelle, ce qui rend les conditions d’apprentissage très difficiles en période de fortes chaleurs (et elles sont nombreuses) et pose des problèmes d’hygiène et de sécurité.

En parallèle, nous collectons aussi des dons pour pouvoir équiper en fournitures scolaires les enfants qui n’en disposeront pas à la rentrée scolaire d’octobre 2023. J’en profite pour faire un appel aux bonnes volontés.

Retrouvez tous nos articles sur l’actualité, ainsi que notre page Facebook.
Actualités

Béziers : uniforme scolaire, « avec ma nouvelle tenue, j’ai l’impression d’aller à l’école de Harry Potter »

Ce mercredi 21 février, le Palais des Congrès de Béziers a a ...
Actualités

Eaux minérales : la pureté des sources, entre scandale et risque sanitaire ?

Scandale annoncé dans le secteur des eaux minérales, avec de ...
Actualités

« Narbonne dans le zig et… le zag »

Sortir à Paris et tous les bons plans dans la capitale : en ...
Actualités

Aude : Renfe lance des forfaits train, hôtel et loisirs pour découvrir l’Espagne

Renfe, le principal opérateur ferroviaire espagnol, révoluti ...